Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 10:41

Laurent Berton et Loïc Le Noan ont assuré le lancement du cycle de jardinage dans le cadre du dispositif Respecto (ou module respect). Les deux premiers ateliers se sont bien déroulés même s'il faut encore trouver ses marques : 

A la première séance, nous avons fait le tour avec les participants du site envisagé pour l'aménagement du jardin potager. Nous avons constaté que le sol était très compact et difficilement travaillable manuellement. Nous avons pu observer qu'il y avait beaucoup de déchets en tout genre (mégots, papiers, plastiques etc.).

Pour autant, les participants au projet se sont montrés très motivés (à quoi bon le préciser, ils le sont toujours... ) et ont de suite remontés leurs manches. 2 équipes ont été constitué : une a  enfilé des gants et a en un temps record débarrassé le gros du jardin de ses déchets, l'autre a effectué des relevés pour avoir des côtes précises du jardin.

Au bout d'une demie heure, la pluie s'est mise à tomber. Nous avons proposé aux jardiniers en herbes de nous réfugier dans une salle pour poursuivre la séance. Nous avons improvisé une séquence de travail autour de la conception du jardin.

Par 2, les participants avaient pour consigne d'imaginer le jardin de leurs rêves, de dresser un champ des possibles le plus large possible. Durant 20mn (on imaginait la séquence plus courte), ils se sont prêtés au jeu. Il y  avait dans chaque équipe une véritable émulation. Nous passions parmi eux pour les aider à préciser leurs attentes et répondre à toutes leurs questions forts nombreuses.

Chaque équipe a ensuite été invité à présenter au groupe son plan d'aménagement. Le rôle des intervenants était de les encourager à s'exprimer, de les relancer et de leur présenter quelques contraintes à prendre en compte pour que le jardin soit fonctionnel.

Nous sommes revenus le lundi d'après. Dans l'entre deux, nous nous sommes efforcés de réaliser une synthèse des propositions de chacun des groupes et de réaliser un plan d'aménagement à partir de leur propositions en tenant compte des contraintes propres à un jardin potager et au milieu carcéral.

Nous leur avons présenté le plan d'aménagement qui peut être amené à évoluer en fonction des retours de l'établissement qui a ses propres contraintes, notamment en matière de sécurité. Les participants se sont montrés enthousiastes, notamment pour ce qui est du projet de créer des petits milieux naturels (zone sèche et humide) sur le modèle ceux réalisés au bloc socio.

Là encore, deux équipes ont été formé : une a commencé le piquetage des différentes zones du jardin (planches potagères, milieux naturels, cheminements etc.), l'autre a commencé à préparer les planches de framboisier le long de la clôture séparant le jardin de la promenade.

Heureusement, il avait plu dans les jours précédents et nous avons pu retourner la terre à la bêche et à la grelinette. Le travail était physique mais payant puisque nous avons travaillé le sol et planté des framboisiers sur un linéaire d'une quinzaine de mètres.

 

Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)
Premiers ateliers de jardinage - dispositif respecto (maison d'arrêt de Villepinte)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ville en herbes
commenter cet article

commentaires