Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 20:29

L'association Ville en Herbes, les jardins passagers de la Villette et le SPIP (Service pénitentiaire Insertion et Probation) de la maison d'arrêt de Villepinte ont travaillé d'arrache pied depuis plusieurs mois pour qu'un projet de création d'un jardin collectif voit le jour entre les murs de la prison.

Le projet était très technique, les contraintes inombrables. Il faut préciser que nous n'avons rien fait pour nous faciliter la tâche puisque l'ambition affichée était de faire des participants des acteurs du projet en les associant à la phase de création du jardin. 

Ce mercredi 25 avril, nous avons présenté le projet aux détenus intéressés. Nous souhaitions que cette réunion de présentation soit un temps d'échange le moins formel possible qui nous permettre de cerner les envies.

Les deux intervenants se sont présentés auprès des futurs jardiniers, ont décrit rapidement leur cursus, leurs expériences. Ils ont rendu compte  sous la forme d'un diaporama des finalités de Ville en Herbes (éduquer à la nature et au jardinage partout et pour tous) et des actions menées  (création de jardins pédagogiques et partagés, animation d'ateliers de jardinage écologique, création d'outils d'observation de la faune sauvage...)

Place ensuite au projet (le but n'était pas de nous raconter nos vies!). Par demi groupe, il a été demandé aux participants de réprésenter sous la forme de photos variées le jardin rêvé. Ces jardins imaginaires ont donné lieu à des échanges nourris, chacun ayant sa propre représentation du jardin idéal : un jardin potager fleuri bien ordonné avec des papillons, des oiseaux mais aucun animal susceptible de se nourrir aux dépend des cultures, un jardin avec des zones de non droit (friche et prairie), un jardin ornemental où se fondent des espaces de culture vivrière...

 

Nous avons pris un malin plaisir à mettre en évidence les divergences, les contradictions parfois aussi (un jardin avec des papillons mais sans chenille!).

A peine le temps de se mettre en route que la séance était terminée. Nous nous sommes donnés rendez vous jeudi prochain pour la première séance au jardin. Un gros travail en perspective : le piquetage des allées et de toutes les planches de culture.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ville en herbes - dans jardinage en prison
commenter cet article

commentaires