Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 19:24

Le 2 avril s’est tenu le comité de pilotage du jardin de graine de vie. Karine Laure, initiatrice et coordinatrice du projet du jardin Graine de vie réunissait les acteurs du projet : jardinières en herbes, personnel soignant et personnel technique de l’institut.

 

com-comp.JPG

Les animateurs de Ville en Herbes n’étaient malheureusement pas disponibles. Nous avions prévu d’arriver à 14h pour assurer un atelier de désherbage au potager et de semis printaniers.

 

Or, à 14h, il pleuvait des cordes. Quelques courageuses jardinières étaient malgré tout restées. Ne pouvant pas travailler au jardin, nous avons profité de l’occasion pour lister en vrac toutes nos envies. Beaucoup de propositions ont émergé qu’il faudra soumettre aux autres jardinières:

 

Réalisation d’une arche en bambou pour marquer l’entrée du potager

Réalisation d’un épouvantail avec le soutien des enfants du service pédiatrie. L’idée serait de fabriquer un épouvantail sympathique qui attire les plantes et animaux plutôt qu’il ne les repousse.

Végétaliser la surface bitumée à proximité du potager au moyen de plantes couvrantes et/ou grimpantes (capucine, ipomée…). L’idée est de placer quelques bacs autour de la zone plutôt que de les mettre sur la surface bitumée. On pourrait faire émerger des objets insolites parmi les plantes tapissantes.

Cultiver des plantes à couper pour réaliser des bouquets placés à quelques occasions dans l’institut. Ces bouquets serviraient d’outils de promotion du jardin Graine de vie.

Donner un air de campagne au jardin en cultivant  des céréales et le cortège de plantes sauvages associés (plantes messicoles telles que bleuet, coquelicot, nielle des blés…). L’idée serait de cultiver les céréales en bandes étroites permettant de marquer visuellement les différentes cultures au potager.

Cultiver autrement les légumes en les parfois monter à fleurs. Certains légumes sont avant tout de superbes plantes dont les fleurs et les fruits attirent bien souvent la faune sauvage.

 

A 16h, nous avons jeté un œil au potager et disposé les nichoirs à insectes réalisés lors de la séance précédente. Drôle de paradoxe, le jardin était beau alors qu’il a été laissé à lui-même tout l’hiver…

 

potager-comp.JPGtable2-comp.JPG

table-comp.JPGnichoir-comp.JPG

 

Si le jardin est beau sans notre intervention, ne devrions-nous pas lui laisser un espace, même modeste, où il pourrait s'ensauvager?

Partager cet article

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les actions passées
commenter cet article

commentaires