Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 23:14

Depuis 2010, Ville en herbes assure des ateliers de jardinage bimensuels au sein d'un ESAT du 12ème arrondissement. L'établissement dispose de deux plates bande dans une cour que nous avons reconvertie en jardin pédagogique.

 

1.jpg     1 (2)


En fonction des saisons, des contraintes de la météo, des envies de chacun, Nous menons des activités de décoration florale, découverte de la faune sauvage, bouturage de plantes d'intérieur, réalisation de signalétique pour le jardin.

Tout cela se fait dans la bonne humeur. Nous cherchons évidemment à transmettre des connaissances et des savoir faire mais le but principal est de mener des activités valorisantes qui procurent du plaisir.

Voici quelques photos présentant les activités menées (vous ne verrez que les mains, pas les sourires !)

 

1--3-.jpg        1--4-.jpg

 

 

1--5-.jpg   1--9-.jpg 

 

3--3-.jpg   2--5-.jpg

 

1--10-.jpg    1--11-.jpg

 

 

 

1--12--copie-1.jpg         2--4-.jpg

 

2--3-.jpg    3--2-.jpg


Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 19:13

Mercredi 23 novembre, les participants aux ateliers de jardinage du mercredi matin se sont rendus au Jardin Naturel (120 rue de la Réunion, 20ème) pour une formation délivrée par un éco éducateur de l'Agence de l'Ecologie Urbaine, Frédéric Jarry.

 

Nous avons profité de cet événement pour faire se rencontrer les adhérents de Ville en Herbes et les jardiniers du "Semis urbain", jardin pédagogique du centre d'animation Ravel (6 avenue Maurice Ravel, 12ème). Ce nouveau jardin pédagogique du 12ème arrondissement dont la conception a été réalisé par Ville en Herbes a lui aussi pour finalité de préserver et valoriser la biodiversité urbaine. Ouvert au public en 2010, année de la biodiversité, il accueille une zone potagère, une vigne mais aussi des micro milieux naturels susceptibles d'offrir gîte et couvert à la faune sauvage.

 

  formation-jardin-naturel-1466-comp.jpg  formation-jardin-naturel-1482-comp.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'objectif de cette formation était de nous présenter les milieux naturels du jardin (mare, bois, pelouse sèche, prairie et friche), les plantes et animaux sauvages associés à chacun de ces milieux, les modes de gestion mis en place pour les entretenir et préserver la biodiversité du site. L'idée était aussi que Frédéric Jarry nous délivre du conseil pour la réalisation d'une mini zone humide et pour la gestion de notre friche.

 

observation-de-la-mare-apres-curage-comp.jpg

 

Les adhérents ont ainsi découvert qu'une mare se cure partiellement chaque année pour limiter l'envasement qui est néfaste aux animaux aquatiques (une eau trop riche en éléments minéraux réduit la quantité d'oxygène qui leur est nécessaire pour vivre), pour limiter les plantes les plantes les pus envahissantes (nénuphar, massettes...). Personne ne savait non plus qu'il était interdit de prélever des amphibiens (granouilles, tritons, crapauds...) dans la nature du fait de leur régression à l'échelle nationale.

 

la--comp-copie-1.jpg

 

 

Frédéric Jarry nous a également fourni des éléments essentiels concernant la gestion d'une friche. Les adhérents d'Elie faure qui ont aménagé un friche il y a quelques mois pensaient qu'elle ne nécessiterait aucune intervention. Nous savons maintenant qu'il faut la retourner dans deux ou trois ans pour éviter que les jeunes arbres ou des plantes vivaces comme la ronce prennent le dessus sur toutes les autres espèces. Frédéric Jarry nous a judicieusement conseillé de mettre en place une deuxième parcelle  dans le jardin Elie faure afin que la faune sauvage puisse trouver abri lors du retournement de la friche.

 

Les jardiniers du Semis urbain ont appris qu'une pelouse sèche se fauchait une fois dans la saison, en juillet ou octobre pour imiter l'action des ruminants qui empêchent ces milieux d'évoluer vers des formations arbustives puis arborées. Il nous a conseillé de laisser quelques tâches non fauchées afin que les invertébrés y trouvent refuge et puissent y accomplir leur cycle de vie.

 

Nous avons fini cette matinée fort instructive par un pique nique convivial au soleil.

 

Un grand merci à la Division Mobilisation du Territoire de l'Agence de l'Ecologie Urbaine et au formateur, Frédéric Jarry qui a su s'adapter à son public et délivrer des conseils de gestion éclairés.

 

 

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 20:44

Dans le cadre du mois extraordinaire, l’association Ville en Herbes a assuré des ateliers de jardinage dans la cour de la mairie du 9ème de 10h à 17h.

Le matin, nous avons accueilli des adhérents de l'association des papillons blancs, association parisienne des parents et amis de personnes handicapées mentales (APEI 75).

Les participants ont réalisé une composition à floraison printanière à partir de plantes à bulbes (muscari, narcisse, crocus...). Mr le Maire, Jacques Bravo, a prêté main forte en délivrant de judicieux conseils à l'un des participants et a fini par mettre lui aussi les mains dans la terre. 

 

 

P1050071 comp

Ce fut une belle tranche de vie. Les participants ont réussi à surmonter leurs appréhensions (toucher la terre est lourd de sens et n'est pas toujours un acte qui va de soi) et ont éprouvé du plaisir à rempoter les plantes, planter lesbulbes, manipuler la mousse, arroser...

 

P1050068 comp

 

 

Nous avons ensuite improvisé une autre activité puisque les participants semblaient ne plus vouloir partir. Nous avons entrepris de leur faire découvrir le monde des insectes. Le pari n'était pas gagné d'avance, l'un des participants  ayant annoncé dès son arrivée que les insectes le dégoutaient. Il associait en effet les insectes au monde des morts vivants.

 

Par étape successive, nous avons réussi à lever les barrières et nous rapprocher de ce monde méconnu :

Observation et classement de figurines en plastique en "grande famille" : les animaux à poil, les animaux à 6 pattes, 8 pattes... cette approche plutôt rationnelle leur a apparemment permis de prendre de la "distance affective" vis à vis de ces bêtes tant redoutées. Cet exercice a soulevé beaucoup de questions de la part des participants

 

Puis, nous avons tenté un grand écart, en l'occurence l'observation d'une libellule à la loupe binoculaire. Nous avons changé d'échelle en quelques secondes et les participants comme leurs accompagnateurs d'ailleurs sont restés pantois. L'un d'entre eux nous a confié que la libellule avait de beaux yeux. Nous ne le contredirons pas.

 

P1050076-comp.jpg

 

Vous trouverez sur le site des papillons blancs de Paris une petie vidéo qui présente l'activité menée. Un gand merci à Bérangère GRISONI qui a réalisé cette belle vidéo.

Lien : http://www.apei75.fr/page--video-les-papillons-blancs-de-paris-jardinent-yy-la-mairie-du-9e-avec-ville-en-herbes?PHPSESSID=7ffc28c06bc9b20016ace693f7d1343a

ou : http://www.dailymotion.com/video/xn4jav_les-papillons-blancs-de-paris-jardinent-a-la-mairie-du-9e-avec-ville-en-herbes_lifestyle

Un peu plus tard, nous avons accueilli quelques personnes sourdes. Nous disposions d'une interprète en langue des signes françaises qui a permis au public concerné de nous poser toutes les questions auxquelles il n'avait pas réponse jusque là : "je dispose d'un mur. J'aimerais le végétaliser que me conseillez comme plante ?". Nous leur avons à notre tour posé une série de questions afin de mieux appréhender les contraintes à prendre en compte et proposer une réponse adaptée : "le mur prend il le soleil ? le matin ou l'après midi ? est il en bon état ? pouvez vous y fixer des cables?

Nous leur avons là aussi donner la possibilité de réaliser des compositions à floraison printanière.

 

 

P1050093-reprise-comp.jpg

 

 

Les échanges ont été très constructifs et les participants ont apprécié les conseils personnalisés. L'une des participantes nous confie que c'est la première fois qu'elle peut poser toutes les questions qui lui vient par la tête. Cette remarque qui pourrait a priori faire chaud au coeur nous interpelle : il existe une discrimination dans l'accès à l'emploi, au monde de la justice... jusque dans les loisirs ? Or, il apparait clairement au vu de nos échanges que les personnes sourdes (pas plus ou pas moins certainement que chez les personnes entendantes) aiment jardiner, recherchent le contact avec les éléments naturels. 

 

A quand un droit à la nature pour tous ???

P1050099-comp.jpg

 

Un grand merci à la ville de Paris à l'initiative du Mois Extraordinaire ainsi qu'à la mairie du 9ème qui nous a fait confiance.

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 21:51

Samedi 25 juin, Ville en Herbes organisait une rencontre au jardin de proximité Elie Faure (résidence RIVP rue Elie faure) de 10 à 12h autour  du rôle écologique des insectes en ville.

 

Etaient conviés bien évidemment les habitants de la résidence Elie Faure ainsi que les adhérents des jardins collectifs  du 12ème arrondissement et du 20ème à proximité de la porte de Vincennes. L'objectif était d'échanger autour de cette thématique et de rencontrer les autres acteurs du territoire.

 

Nous avons présenté à cette occasion les outils d’observation de la petite faune sauvage que nous avons pu réaliser et avons réalisé collectivement quelques nichoirs à insectes que les adhérents disposeront par la suite dans leurs jardins.

Tout cela s'est déroulé dans la bonne humeur générale.


evenementiels-0332comp.jpg  evenementiels-0339comp.jpg

 

evenementiels-0343comp.jpg

 

Un moment clé de cette rencontre, totalement improvisé : la présentation des activités menées au jardin par les participants aux ateliers du mercredi.

 

evenementiels-0330comp.jpg

 

Souleymane  a fait part de la découverte la semaine dernière d'une petite abeille solitaire terricole. Il a expliqué aux adhérents des jardins partagés que le binage peut être préjudiciable à ces abeilles qui nidifient dans le sol.


Il avait découvert une abeille qui errait à proximité des laitues suite à un griffage du sol. Nous avions émis l'hypothèse qu'elle ne retrouvait pas son nid et avons pris la décision ce jour là de ne plus griffer le sol dans la plate bande des aromatiques.


 

evenementiels-0305comp.jpg

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 23:53

Nous rendrons compte prochainement des ateliers de jardinage que Ville en Herbes mène auprès des habitants de la résidence de l'hôpital des 15- 20 et des adhérents de l'association Graine de partage. Un grand merci à Nadia Miri, présidente de Graine de Partage  à l'initiative de ce projet.

 

En attendant, voici quelques photos de ce qui s'avère être une belle aventure humaine.

 

P1010592.jpgP1010615.jpg

 

 

 

P1010642.jpgP1010651.jpg

 

 

 

 

P1010696.jpgP1010699.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020117.jpgP1020124.jpg

 

 

 

 

 

P1020134.jpgP1020114.jpg

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 23:20

Le samedi 7 mai, nous inaugurions notre première rencontre au jardin mensuel à destination des résidents. Au programme, un atelier collectif de rempotage. Chacune et chacun était invité à descendre avec ses plantes afin que l'on diagnostique leur état de santé et qu'on leur refasse le cas échéant une petite santé.

 

Nous avons passé en revue les fondamentaux : couche de drainage au fond des pots, choix du du substrat en fonction du milieu de vie de la plante...les questions ont fusé. Heureusement, nous n'avions pas réponse à tout. A chacune et à chacun de se faire sa propre expérience !

 

P1020406.jpgP1020420.jpgP1020404.jpg

Laurence Bertel, chargé de projet Ville en herbes avec Camelia, une jardinière en herbes de la première heure.

 

Nous avons été invité par une résidente à monter chez elle pour vérifier l'état de ses plantes qui en l'occurence se portait très bien.

 

P1020426.jpg

 

Les participant(e)s ont été initiés à le technique du bouturage pour rajeunir et mutilplier leurs plantes. Une fois cette technique acquise, les jardinier(ère)s en herbe ont improvisé un troc ma foi fort sympatique. Tout le monde est reparti les mains pleines et le sourire aux lèvres.

 

P1020439.jpgP1020441-copie-1.jpg

 

P1020445.jpg

P1020424.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fait, merci Laurence pour les brownies !

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 22:05

Les animations ont commencé début mars dans les espaces extérieurs de la résidence avec une table, un peu de terre et quelques graines ou boutures préparées à partir de végétaux de la résidence. Un grand merci aux jardinières et aux jardiniers de la première heure qui qui se sont prêtés au jeu avec enthousiasme.

 

P1010495.JPG

P1010448.jpgP1010567-copie-1.JPG

 

 

Un milieu très minéralisé n'est pas dépourvu de nature. Il recèle même de belles surprises...

Nous nous sommes extasiés devant un carabe à la robe dorée rapide comme l'éclair et nous avons admiré une carotte  poussant seule parmi les cailloux dans un coin délaissé de la résidence.

 

carabe.JPGP1010464.jpg

 

 

 

 

 

 

Ceci dit, tout le monde avait hâte de pouvoir investir le jardin. Cela a été chose faite en avril dès que nous avons disposé d'une arrivée d'eau au jardin. Nous avons travaillé de façon peu conventionnelle en plantant tout en effectuant le terrassement. Nous avions tous très envie de planter et les végétaux en pot commencaient à se trouver un peu à l'étroit.

Souleyman inaugure à sa façon le jardin en effectuant la première plantation...

 

P1010772.jpg

 

Le récit de ce chantier participatif en images. Admirez au passage les plantations de laitue et batavia semées en godet, entretenues chez les jardiniers en herbe et repiquées lors des ateliers.

 

P1010782.jpgP1010790.jpgP1010794.jpg

 

 

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 02:16

 

 

 

Dans le cadre du dispositif nature + porté par la Direction de la Politique de la Ville,en partenariat avec la mairie du 12ème et le bailleur social RIVP, Ville en Herbes a pour mission depuis ce printemps d'aménager et d'animer un petit jardin de proximité dans la résidence Elie Faure.

 

Voici quelques photos de l'existant (automne 2010).

 

P1000441.jpg

P1000438.jpg

P1000443.jpg

P1120326.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit d'un espace clos d'une superficie de 80 m2 environ qui n'avait jusqu'à maintenant pas d'usage défini, si ce n'est de servir de décharge sauvage pour les habitants du quartier. Il s'agissait donc d'un espace délaissé et dégradé qu'il était temps de réhabiliter.

 

Nous nous y employons depuis le printemps 2011. Quelle est notre démarche ?

Nous avons pris le parti d'investir très tôt l'espace avec les résidents, de privilégier l'action plutôt que de communiquer de façon formelle auprès des résidents : réunions "chaises vides", affiches polychromes 12000 couleurs sur papier glacé...

 

Nous nous sommes posés la question de savoir comment mener une démarche de concertation. Nous avons opté pour une démarche de terrain, informelle, par petites touches.

La première mission une fois le local aménagé (ce qui n'est pas une mince affaire, voyez les photos mettant en scène Laurent s'adonnant à son jeu préféré, le "tetris" de meubles") a été d'entrer en contact avec les résidents, de nouer une relation de confiance, bref de se fondre dans le paysage.

 

Le local avant / après.

 

P1120338.jpg

Laurent-en-plein-effort.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000768.jpg

P1000762.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les ateliers de jardinage ont donc commencé avant la viabilisation du jardin, dans les espaces extérieurs de la résidence plutôt que dans le local  : on est tous pareil, on ne fait pas forcément la démarche d'entrer chez un inconnu. Nous avons donc décidé d'occuper les espaces extérieurs plutôt que d'attendre que les résidents occupent le local. Pour cela, des outils formidables que nous nous apprêtons à breveter, la table et la bouteille en plastique.

 

 

P1010232-copie-1.jpg

 

P1010436.jpg

 

 

Nous sommes partis à la découverte de la résidence et découvert qu'il y avait déjà sur place des plantes et animaux remarquables. Dans l'optique du futur jardin, nous avons commencé en mars à prélever des bouts de plantes dans la résidence et à les mettre en culture.

De suite, nous avons du faire face à une première difficulté : comment cultiver des plantes sans jardin ? comment assurer le suivi des cultures entre chaque atelier hebdomadaire ? les jardiniers en herbe ont proposé une solution qui a été retenu : cultiver les plantes à la maison le temps que le jardin se construise.

 

Quelques photos des ateliers menés en mars dans les espaces extérieurs de la résidence Elie Faure.

 

P1010272.jpg

P1010273-copie-1.jpg

P1010450-copie-1.jpg

 

P1010496-copie-1.jpg

Repost 0
Published by ville en herbes - dans les projets en cours
commenter cet article